Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 10:54

http://jamespeinard.files.wordpress.com/2011/10/huchon-saab-exces-de-vitesse-a13-permis-retire.jpg?w=600&h=385Le Canard Enchaîné du 5 septembre 2012, dans un article intitulé Ca roule pour Huchon, nous révèle qu'outre une Toyota Prius dévolue à ses activités de président du conseil régional d'Ile-de-France, Jean-Paul Huchon bénéficie également d' "une Saab 9-5, qu'il utilise quotidiennement pour ses déplacements privés", achetée par la Région en mai 2011 pour une somme de 44 150 €. L'hebdomadaire dénonce l'usage privé du véhicule financé par nos impôts, qui serait illégal.

Mais il faut se mettre à la place du président de Région: il serait en droit de se plaindre du président du Syndicat des Transports d'Ile-de-France, Huchon Jean-Paul,  qui, en huit ans, n'a pas mis à niveau les transports en commun de la Région et le contraint ainsi à se déplacer en véhicule individuel, tant dans le cadre de ses fonctions que pour ses déplacements privés. Avec cette voiture, le président de Région en fut même réduit, en octobre 2011, à commettre un excès de vitesse pour rattraper le temps perdu dans les transports en commun.

Repost 0
Published by vince vabohda - dans Le mur d'Huchon
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 20:22

http://www.metrofrance.com/_internal/gxml!0/4dntvuhh2yeo4npyb3igdet73odaolf$h94e7bw9jhyivy4av9bovsf7fc26wl2/SIPA.jpegSelon Metro qui reprend Le Canard Enchaîné, Jean-Paul aurait donc pris le train. Mais bon, ce n'était pas le Transilien. Et ce n'était pas avec son argent non plus.

Repost 0
Published by vince vabohda - dans Le mur d'Huchon
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 06:21

RATPCes derniers temps, la RATP affiche le message suivant sur des panneaux publicitaires 4x3 sur les quais du RER A à La Défense:

"Mon métier: vous informer en temps réel, parce qu'un voyageur averti en vaut deux. Raynald, informateur en temps réel RER"

Cette campagne, qui présente par ailleurs la variété des métiers à la RATP et dont on ne saurait dire si elle vise à susciter des vocations ou à promouvoir l'image de la Régie auprès de ses usagers, est à la fois un aveu d'impuissance (traiter les symptômes s'avère plus facile que traiter le problème au fond) et une nique aux passagers qui patientent sur les quais.

Mon-metier-vous-informer-en-temps-reel.jpg

Car chaque semaine, quand ce n'est pas jour après jour, le quotidien des usagers, c'est ça.

Repost 0
Published by vince vabohda - dans Le mur d'Huchon
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 13:11

http://www.metrofrance.com/x/metro/2012/02/05/y22SZIIAtnUt6/pollution-ok.jpegLa pollution aux particules fines atteignit un pic début février 2012 en Ile de France. Les émissions des moteurs diesel en constituent la source principale. On pourrait s'attendre donc en pareil cas à ce que les préfectures prennent des mesures contraignantes de limitation de la circulation. Il n'en fut rien. La recommandation adressée aux automobilistes se cantonna à leur demander de différer leurs déplacements, choisir des transports moins polluants (transports en commun, co-voiturage, véhicules moins polluants que les diesels) ou -c'est là que ça devient coquasse- à préférer la marche et le vélo.

Mais la recommandation adressée aux marcheurs et aux cyclistes fut aussi de restreindre leur effort, voire de rester chez eux, pour ne pas s'exposer à un empoisonnement. L'automobiliste a le choix de laisser sa voiture au garage. Le piéton ou le cycliste n'a guère le choix de ne pas respirer.

La lutte contre la pollution en Ile-de-France consiste ainsi à restreindre les libertés de ses victimes, et à laisser les coupables récidiver. Où sont les écologistes élus dans les conseils municipaux? A quand les péages urbains? Et l'interdiction des centres-villes aux véhicules polluants? La généralisation des pistes cyclables?

Repost 0
Published by vince vabohda - dans Le mur d'Huchon
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 10:06

Pas grand' chose à voir avec le sujet, mais tellement marrantVingt-neuf ans après la ligne 1 du métro de Lille, vingt ans après la ligne D du métro lyonnais et quatorze ans après la ligne 14 du métro parisien, la ligne 1 s'automatise.

S'agissant de la colonne vertébrale du métro parisien et de la ligne la plus fréquentée, l'évènement peut paraîtreIdem tardif. Mais la ligne 14 visait justement à son époque, entr'autres, à décharger la ligne 1 ainsi que la ligne A du RER, toutes deux saturées. Ceci retarda peut-être l'automatisation de la ligne 1 elle-même jusqu'à ce que le constat s'imposât que la ligne 14 permettait de satisfaire une demande non desservie jusque là plutôt que de dérouter l'excédent de demande existante vers ses voies.

La difficulté à automatiser la ligne 1 à Paris tient certainement au fait qu'elle transporte 130% de passagers de plus annuellement que la ligne D à Lyon et comporte 66% de stations en plus (25 contre 15). Elle ne comporte néanmoins que sept stations de plus que la ligne 1 du métro lillois et ne s'étend que sur trois kilomètres de plus, quand celui-ci est en service depuis près de trente ans.

Un des arguments mis en avant consiste également à rappeler que les trois autres lignes furent conçues dès leurs origines pour être opérées automatiquement tandis que la ligne 1 débuta son exploitation voici plus d'un siècle. Cela dit, on pourrait répliquer qu'une fois les tunnels creusés et les rails posés, l'essentiel de l'effort est a priori accompli.

Non, l'exploit - pour autant qu'il y en ait un - consistait surtout à procéder aux travaux d'automatisation sans interrompre le trafic, c'est-à-dire à effectuer les travaux la nuit, en dehors des horaires d'ouverture de la ligne. L'effort consista aussi à reclasser les agents de la RATP qui perdaient leur poste avec l'automatisation, à commencer par les chauffeurs de rames ; ce qui aurait été fait à destination du poste de commande de la ligne automatisée et vers d'autres lignes.

A ce stade, le changement le plus visible sur la ligne 1 reste néanmoins la pose de portes automatiques en bordure de quais, à défaut de voir circuler de nombreuses rames automatiques pour l'instant, celles-ci ne devant être mises en service que progressivement sur une période s'étendant sur environ une année.

L'effort est en tout cas louable et bienvenu, car comme nous le soulignions déjà, la qualité de La Défense ne tient à notre avis pas à l'accroissement de l'offre (en l'espèce la multiplication de voies de transport y aboutissant) mais à une amélioration de l'offre existante. A ce titre, le projet du Grand Paris fait fausse route. Et au contraire, le projet d'équiper la ligne A du RER entièrement de rames à double étage participe, comme l'automatisation de la ligne 1, à l'amélioration tant attendue de l'offre existante.

Une autre amélioration manque cruellement mais ne semble pourtant pas à l'ordre du jour : l'installation de portes automatiques le long des quais du RER A. Le RER A souffre de fréquentes interruptions de trafic liées à des "incidents voyageurs" / "accidents de personnes", c'est-à-dire des personnes tombant ou poussées sur la voie, coincées entre la bordure du quai et la rame, ainsi que des suicides. Pour la sauvegarde de ces personnes et la régularité du trafic, cette solution semble évidente mais il y a fort à parier que le budget qui pourrait y être alloué immédiatement finira par financer le Grand Paris des années 2020. Le défi du "Grand Paris" devrait plutôt consister à rééquilibrer les surfaces de bureaux et surfaces résidentielles entre l'est et l'ouest parisiens afin de limiter les migrations quotidiennes qui traversent Paris d'est en ouest le matin et en sens inverse le soir. Le Grand Paris ne devrait ainsi pas se limiter à une politique des transports, mais aussi et d'abord développer une politique du logement et une politique de décentralisation des activités économiques sur l'ensemble du territoire.

Repost 0
Published by vince vabohda - dans Le mur d'Huchon
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 00:00

http://www.francesoir.fr/sites/default/files/dynimagecache/0/4373/3109/151-0-4373-3109-494-351/sipa_00611890_000009.jpgJe ne le dirai jamais assez : le bât blesse La Défense au niveau de la desserte des transports en commun.

Repost 0
Published by vince vabohda - dans Le mur d'Huchon
commenter cet article

Présentation

  • : Les dessous du quartier de la Défense
  • Les dessous du quartier de la Défense
  • : La Défense sans la tour Phare, l'EPADESA sans le Prince Jean, le pouvoir aux électeurs au suffrage direct.
  • Contact

Recherche