Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 22:02

La Défense crée et détruit ses héros. Le quartier connut l'ère Christian Pellerin jusqu'au début des années 1990, avant la chute du promoteur. Dans un autre genre, à la fin de la même décennie, Unibail (devenue Unibail-Rodamco en 2007) prit le relais en devenant l'un des principaux investisseurs et promoteurs à La Défense. La foncière, qui composeCentre commercial Les Quatre Temps, entrée 'Porte de Paris' aujourd'hui un peu plus de 2% de l'indice CAC 40, monta en puissance de 1992 à 1999 dans le centre commercial des Quatre Temps, désormais sa propriété et le 2e plus fréquenté de France. CNITEn 2000, Unibal acquit également le CNIT et ses galeries commerciales. Mais son coup de maître fut exécuté en tant que promoteur et s'appelle Coeur Défense.

 

Premier mouvement

Unibail acquit en 1997 le terrain de l'ancienne tour Esso pour le tiers du prix que ses propriétaires avaient versé cinq ans plus tôt. Ils n'avaient pas su valoriser l'emplacement.

Deuxième mouvement

Les deux tours siamoises de Coeur DéfenseLe chantier de ce qui reste aujourd'hui le plus grand ensemble immobilier de bureaux en Europe se constitue alors de deux tours de quarante étages et trois immeubles de neuf étages, le tout reliés par un vaste atrium. Tanagra, filiale d'Unibail et maître d'oeuvre, parviendra à faire aboutir ce chantier complexe en moins de trois ans, de 1998 à 2001, aux dépens du maître d'ouvrage, Bouygues Construction.

 

Troisième mouvement

L'ensemble fut ensuite vendu au plus haut du marché: en 2004, 51% à Golman Sachs, puis en 2007, le solde à Lehman Brothers, pour une plus-value globale de plus d'un milliard d'euros. A cette date, la transaction valorise Coeur Défense à 2,11 milliards d'euros.

Le coup de maître a frôlé le génie

Après la faillite de Lehman Brothers, Unibail aurait tenté de racheter Coeur Défense pour 1,2 milliard en 2008, guère plus d'un an après la vente...

Tant qu'on gagne, on joue

Tour MajungaFort de ce succès, le groupe Unibail-Rodamco s'est lancé en janvier 2011 dans la construction de la tour Majunga, dont la livraison est prévue fin 2013. Cette tour présente deux particularités: la première tient à son architecte, Jean-Paul Viguier, qui fut celui de Coeur Défense ; la seconde tient à ce que ses futurs occupants restent pour l'instant indéterminés, à la différence des autres bâtiments actuellement en construction à La Défense (la tour Carpe Diem, qui sera occupée par les assureurs Aviva et Prédica ; et l'immeuble Basalte, qui sera occupé par la Société Générale). Le pari est donc risqué, surtout au moment où une nouvelle crise économique s'amorce.

Projet de tour PhareMais le pari ultime, le plus risqué par sa taille, lui aussi sans occupants prédéterminés, se cristallise dans le projet de tour Phare, qui projettera son ombre du haut de ses 300m.

Cela dit, comme le prouve aujourd'hui Christian Pellerin, ceux que La Défense a jadis brûlés peuvent renaître de leurs cendres.

Partager cet article

Repost 0
Published by vince vabohda - dans Le Phare obscur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les dessous du quartier de la Défense
  • Les dessous du quartier de la Défense
  • : La Défense sans la tour Phare, l'EPADESA sans le Prince Jean, le pouvoir aux électeurs au suffrage direct.
  • Contact

Recherche