Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 10:34

http://www.ladefense.fr/sites/default/files/styles/fiche_diaporama_top/public/defacto_le_spectacle_2012_-_apparences_c_11h45_-_defacto.jpgComme sa formule (sons et lumières sur la façade de la Grande Arche) fut un succès l'an dernier, Defacto l'a rééditée hier soir. Et malgré une température plus fraîche cette année, le spectacle a apparemment rassemblé davantage de spectateurs que le Petit Prince l'année passée.

Sur le plan technique, baffles géantes, lasers, feux d'artifice à profusion et projections géantes sur les trois côtés de la face avant de la Grande Arche étaient de retour. Oriflammes et lance-flammes, ainsi que les boules géantes sur lesquelles étaient projetées des images sur le parvis avaient en revanche disparu. En échange, les spectateurs ont profité d'un léger progrès technologique dans l'animation d'images sur la façade de l'édifice, d'un effort particulier pour synchroniser les explosions des feux avec le rythme des musiques et surtout de bouquets finaux à répétition, à la fin de chaque extrait musical, qui remportaient des volées d'applaudissements.

Ce qui manquait, de manière essentielle, était un thème. Une succession de musiques et de feux d'artifices ne fait pas une histoire. Le spectacle ne racontait rien. Les seules émotions qu'il véhiculait se limitaient à l'étourdissement provoqué par l'avalanche d'explosions. Le spectacle de cette année a bénéficié d'une affluence motivée par celui de l'année précédente. Il n'est pas certain que, quelle que soit la qualité du spectacle l'an prochain, il rassemble autant de monde.

Mais ne critiquons pas trop non plus: voilà au moins un effort louable de faire de La Défense autre chose qu'un quartier de bureaux et de commerces, mais aussi un lieu de vie. Sauf que tout s'éteint avec le spectacle: tout le monde quitte le parvis et rentre chez soi. Pas un restaurant ou un bar d'ouvert. Circulez, y'a rien à voir...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les dessous du quartier de la Défense
  • Les dessous du quartier de la Défense
  • : La Défense sans la tour Phare, l'EPADESA sans le Prince Jean, le pouvoir aux électeurs au suffrage direct.
  • Contact

Recherche