Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 20:40

http://amaury.photo.over-blog.com/50-index.htmlDans le contexte du récent rapport de l'Inspection Générale des Finances (IGF) et de celui de la Cour des Comptes sur la gestion de l'EPADESA et du quartier d'affaires de La Défense, le Canard Enchaîné du 11 juillet 2012 nous remémore l'histoire des m² fantômes de La Défense dans un article intitulé "Experts manchots pour mètres carrés fantômes".

L'actualité justifiant cet article provient du dernier et ultime rebondissement de l'affaire: un arrêt de la Cour d'appel de Versailles du 26 juin dernier mit fin à la procédure judiciaire après avoir constaté qu'elle avait été initiée le 13 mai 2004 alors que les faits incriminés étaient déjà frappés de prescription depuis le 11 mars 2004. Sur le ton ironique qui est sa marque, l'hebdomadaire constate qu'au passage, avocats, conseils et experts se sont nourris d'honoraires pendant les huit années de l'instruction, en toute inutilité donc pour leurs clients, avant que la prescription ne fût découverte.

Cet article revêt pour intérêt de replacer les dérives constatées par les deux rapports mentionnés plus haut dans un contexte historique, celui des moeurs de la classe dirigeante et des promoteurs du quartier de La Défense. Il rappelle ainsi que les m² fantômes de La Défense avaient été annoncés "comme la plus vaste fraude au Code de l'urbanisme jamais constatée en France". Les faits constatés par les enquêteurs portaient sur cinq tours de La Défense édifiées par le promoteur Christian Pellerin qui excédaient de 9 143m² la surface autorisée par leurs permis de construire, représentant un dépassement de 7% par omission de déclaration des surfaces dédiées aux locaux techniques de climatisation des tours. Les tours concernées étaient les tours Egée (ex-Ernst & Young), Adria (Technip), Cèdre (ex-Cegetel), le Colisée et le Vinci, toutes construites à l'entrée du Faubourg de l'Arche à Courbevoie et livrées entre 1998 et 2002.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les dessous du quartier de la Défense
  • Les dessous du quartier de la Défense
  • : La Défense sans la tour Phare, l'EPADESA sans le Prince Jean, le pouvoir aux électeurs au suffrage direct.
  • Contact

Recherche