Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 00:19

Tour Egée plongée dans l'ombreAvant même que la tour Phare n'écrase les 155m de la tour Egée sous ses 300m, la tour Egée est déjà plongée dans l'ombre. La société Ernst & Young l'a quittée en fin d'année 2011 pour emménager à la tour First, à l'autre extrémité du quartier d'affaires. Plus de trente étages sur les quarante de la tour sont ainsi désertés depuis maintenant plusieurs mois. De nuit, les logos Ernst & Young restèrent certes Enseignes éteintes à la tour Egéeallumés aux entrées et au sommet de la tour pendant quelques mois (ce n'est plus le cas aujourd'hui), ses étages n'en sont pas moins totalement éteints depuis décembre 2011.

Quelles perspectives son propriétaire, la foncière allemande KanAm, peut-il donner à cette tour datant de la fin du siècle dernier (1999)? Après un premier bail de douze ans, il pourrait sérieusement envisager une rénovation, voire une restructuration pour la mettre au niveau des tours construites depuis (Coeur Défense, tour T1 qui est voisine de la tour Egée, tour First...). Plusieurs facteurs peuvent néanmoins réfreiner les éventuelles velléités de KanAm.

A commencer par la conjoncture économique, peu favorable à des investissements et peu propice à leur financement. Ensuite, l'offre de mètres carrés vacants est déjà large et diversifiée (en termes de qualité) sur La Défense: citons pêle-mêle les étages inoccupés de Coeur Défense, la tour Scor, que le réassureur vient de quitter en mars dernier pour emménager dans Paris, les tours Majunga et Carpe Diem en cours de construction, et même la tour Europe que KanAm est déja en train de restructurer. Enfin, et voilà sans doute l'écueil majeur, la tour Egée se situe aux premières loges du prochain chantier de la tour Phare qui, s'il débute comme il est désormais prévu avant la fin de l'année, durera au moins cinq années: difficile dans cet environnement de trouver des locataires empressés de naviguer chaque jour, pendant des mois, voire des années, entre gravats, palissades, grues et chemins boueux pour accéder à leurs bureaux. Tout ceci pour voir in fine un obstacle s'élever et obscurcir davantage chaque jour leur lieu de travail.

La raison semble davantage pencher en faveur de l'attentisme: d'abord voir si le projet de tour Phare se concrétise; et si par malheur c'était le cas, courber l'échine pendant de nombreuses années en bradant les mètres carrés à prix sacrifiés, sans doute avec des baux de courtes durées, avant de voir le nouveau visage du quartier prendre forme et décider alors d'une restructuration de la tour Egée en rapport avec son nouvel environnement.

Tour Séquoïa (dite tour SFR)Sauf que voilà, la tour Egée n'est pas seule dans cette situation et donc sur ce marché. La tour Séquoïa, située entre la tour Egée et le CNIT, précisément en bordure de la place Carpeaux que le Phare est appelé à occuper, se trouve au premier plan du futur chantier et doit elle aussi se vider prochainement. SFR, son locataire, prévoit en effet de réunir tous ses effectifs à Saint-Denis d'ici à 2015: l'annonce, diffusée le 1er octobre 2010 et depuis assez flottante, semble avoir été confirmée incidemment le mois dernier.

Cela se bouscule à la sortie ; pas certain que cela se bousculât aussi à l'entrée. Chronique d'un dépérissement annoncé du quartier, à l'ombre de la tour Phare.

Partager cet article

Repost 0
Published by vince vabohda - dans Le Phare obscur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les dessous du quartier de la Défense
  • Les dessous du quartier de la Défense
  • : La Défense sans la tour Phare, l'EPADESA sans le Prince Jean, le pouvoir aux électeurs au suffrage direct.
  • Contact

Recherche