Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 00:59

Sous un ciel ombrageux -présidence Hollande oblige-, les aéronefs du Ministère de La Défense paradèrent une nouvelle fois, en ce 14 juillet 2012, jour de fête nationale, au-dessus du quartier du même nom. Le changement n'est donc pas pour maintenant.

Dans cet exercice désuet consistant à exhiber sa puissance militaire avec force matériel de guerre, la France s'honore de côtoyer la Russie, l'Iran, la Corée du Nord, la Chine ou le Vénézuéla, quand un hommage dédié aux seules troupes actuellement combattantes ou revenues du front aurait été plus approprié.

A 40 000 euros l'heure de vol du Rafale et 15 à 30 000 euros celle des autres avions, le défilé aérien de la soixantaine d'appareils qui a survolé aujourd'hui le quartier d'affaires de La Défense avant d'atteindre les Champs Elysées a coûté au bas mot un million et demi d'euros. A 2600 euros en moyenne la feuille d'impôts des foyers français, voilà donc l'IRPP de 577 familles parti en fumées de kérosène. A quoi bon faire des efforts de modestie gouvernementale par ailleurs?

Voilà bien une occasion manquée de marquer le changement et de montrer l'exemple.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les dessous du quartier de la Défense
  • Les dessous du quartier de la Défense
  • : La Défense sans la tour Phare, l'EPADESA sans le Prince Jean, le pouvoir aux électeurs au suffrage direct.
  • Contact

Recherche